COVID-19, une maladie émergente à coronavirus

COVID-19, une maladie émergente à coronavirus

Depuis un premier signalement en Chine en décembre 2019, une maladie émergente, appelée COVID-19 et causée par les souches du SARS-CoV-2, a été identifiée. Responsable d’une pandémie concernant quasiment tous les pays du monde, elle a entraîné à ce jour des mesures inédites de confinement et quasiment 500 000 décès, dont 29 700 en France à fin Juin 2020 (1).

 

 Des mesures barrières pour enrayer l’épidémie

Aujourd’hui, il n’existe pas de traitement efficace et validé contre la COVID-19, et la meilleure des protections est de freiner la propagation du nouveau coronavirus par les gestes barrières et les mesures de distanciation physique.

mesures barrières Covid

Mesures barrières : recommandations édictées par Santé Publique France en mars 2020.

Il est indispensable de procéder à un lavage des mains efficace, avec du savon ou une solution hydro-alcoolique selon la présence ou non d’un point d’eau.

Choisir une solution désinfectante efficace

L’ANSM recommande l’utilisation des gels hydro-alcooliques respectant la norme NF EN 14476, ce qui est le cas de ceux de la gamme Baccide. En effet, les tests nécessaires pour prouver une activité virucide sur le virus de la vaccine, virus enveloppé qui couvre l’efficacité sur le SARS-CoV-2, ont étés validés sur les gels hydro-alcoolique Baccide. Cette information doit explicitement être indiquée sur l’emballage du produit, ainsi que la concentration en alcool (idéalement comprise entre 60 et 70%). D’autres produits Baccide (lingettes) répondent également à la norme EN 14476.

La gamme de gels hydro-alcooliques Baccide se décline en différents parfums et propose une solution conçue spécialement pour les peaux sensibles. Afin de les utiliser de façon optimale, l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé), recommande une friction d’au moins 30 secondes sur des mains propres, sèches et non lésées. La vidéo ci-dessous vous permettra d’adopter les bons gestes pour une désinfection des mains efficace :

Pour le lavage au savon, il est préférable d’utiliser un savon liquide au lieu du pain de savon qui reste toujours humide et favorise le développement des germes.

Enfin, bien que la capacité du SARS-COV2 à contaminer diminue rapidement dans le milieu extérieur, selon les experts et l’état des connaissances scientifiques, le virus peut parfois survivre sous forme de traces plusieurs heures à plusieurs jours sur une surface contaminée par des gouttelettes. Même s’il ne s’agit pas exactement du virus vivant mais de matériel génétique, le gouvernement précise tout de même qu’il peut être utile de nettoyer les surfaces fréquemment et récemment touchées par les mains d’autres personnes, comme les poignées de portes, les boutons d’ascenseur, les téléphones, les caddies de supermarché… Pour cela, les lingettes sont des solutions idéales.

 

Symptômes et transmission

Les coronavirus constituent une famille de virus que l’on rencontre régulièrement. Provoquant parfois des maladies bénignes (un rhume par exemple), ils sont toutefois responsables de trois épidémies mortelles survenues au 21ème siècle, en raison du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et de la Covid-19.

 Les symptômes les plus fréquents de la ‎COVID-19 sont la fièvre, la toux sèche et la ‎fatigue.  D’autres symptômes moins courants ‎apparaissent également : des ‎courbatures, des douleurs, une congestion ‎nasale, des maux de tête, une conjonctivite, ‎des maux de gorge, une diarrhée, une perte ‎du goût ou de l’odorat, une éruption ‎cutanée ou encore une décoloration des doigts de la ‎main ou du pied. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, “la plupart des patients (environ 80 %) ‎guérissent sans qu’il soit nécessaire de les ‎hospitaliser. Environ une personne sur cinq ‎contractant la maladie présente des ‎symptômes graves, notamment des ‎difficultés à respirer. Les personnes plus ‎âgées et celles qui ont d’autres problèmes ‎de santé (hypertension artérielle, ‎problèmes cardiaques ou pulmonaires, ‎diabète ou cancer) ont plus de risque de ‎présenter des symptômes graves”. Mais ‎n’importe qui peut contracter la COVID-19 et ‎tomber gravement malade.

La maladie est extrêmement contagieuse : on estime qu’une personne infectée, même avant l’apparition des symptômes, va en contaminer au moins 3 autres sans mesure de protection. Elle se transmet par les gouttelettes, des sécrétions microscopiques projetées en parlant, en éternuant ou en toussant. Ainsi, le contact étroit avec une personne infectée est le principal mode de contamination, mais il est également possible de contracter la maladie via le contact de surfaces souillées par des gouttelettes si les mains ne sont pas lavées avant d’être portées à la bouche, au nez et aux yeux.

(1) Dashboard COVID-19 de l’Organisation Mondiale de la Santé, mis à jour en temps réel. https://covid19.who.int/?gclid=EAIaIQobChMI9czogoaO6gIVBswYCh2nUQLTEAAYASAAEgK5z_D_BwE