Les "microbes"

Définition

Le mot "microbe" est l'appellation courante des micro-organismes, c'est à dire des organismes très petits, visibles uniquement au microscope.
Le plus souvent ce mot est utilisé pour désigner les vecteurs de maladies ou d’infections que sont certains micro-organismes :

  • les champignons sont les vecteurs de pneumonies fongiques, de mycoses et d'allergies...
  • les bactéries peuvent provoquer des intoxications alimentaires, des infections respiratoires, urinaires...
  • les virus sont à l'origine de la grippe, du rhume, de l'hépatite, de l'herpès, du SRAS, la grippe aviaire, la varicelle, la mononucléose, le VIH...

Cependant, tous ne sont pas pathogènes pour l’homme.

Les microbes et le corps humain

Le corps humain est normalement colonisé par un très grand nombre de germes qui constituent sa flore normale. Ainsi, seulement 10% des cellules d’un individu adulte sont des cellules humaines ! Le reste est sa flore normale, composée essentiellement de bactéries, mais aussi de virus et champignons.

Exemples :

  • sur les mains : 104 - 108/ cm²
  • sur le visage : 100 000 / cm²
  • dans le nez : jusqu’à 1 milliard / ml
  • dans le gros intestin : plus de 10 milliards / ml

Certaines zones du corps humains sont normalement stériles, c'est à dire privées de micro-organismes. C'est le cas par exemple du sang, des articulations, des sinus... Si des micro-organismes accèdent à ces sites, une infection survient.